Certificat en « Montage de Projets intégrant les Changements Climatiques »

Certificat en « Montage de Projets intégrant les Changements Climatiques »

Dans le présent document, le masculin est utilisé au sens neutre. Il peut désigner autant les hommes que les femmes.

L’Université Senghor (Alexandrie, Égypte) lance un appel à candidatures pour une formation courte certifiante en présentiel à Ouagadougou au Burkina Faso sur le “Montage de projets intégrant les changements climatiques”. 

La date limite de dépôt du dossier de candidature est fixée au 27 octobre 2023 à minuit GMT.

Une trentaine de candidats seront sélectionnés avec une attention particulière pour les candidatures féminines. L’Université Senghor se réserve le droit de ne pas donner de suite à cet appel à candidatures.

Présentation générale

L’Université Senghor à Alexandrie en Égypte lance un appel à candidatures pour la quatrième édition du certificat en “Montage de projets intégrant les changements climatiques”. Cette formation vise à outiller les acteurs des organisations publiques et privées à la conception et la mise en œuvre des projets de développement intégrant l’atténuation et l’adaptation aux changements climatiques. Les participants auront connaissance des enjeux posés par les changements climatiques, les principales manifestations ainsi que les leviers d’actions, y compris les instruments et les mécanismes de financement des projets.

S’adressant à des professionnels en activité, la formation est délivrée en mode présentiel à Ouagadougou au Burkina Faso sur une durée d’une semaine.

Deux formateurs principaux et des experts-témoins issus de l’espace francophone viendront partager leurs expériences dans une modalité innovante d’enseignement. La formation est sanctionnée par un Certificat universitaire de professionnalisation, délivré par l’Université Senghor aux auditeurs qui auront validé 2 crédits universitaires capitalisables.  

Compétences attendues

À la fin de la formation, les participants devraient être capables de :

  • comprendre le contexte de la gestion axée sur les résultats et les principes généraux qui régissent les projets de développement ;
  • réaliser une analyse de besoins, étape essentielle du montage de projets ;
  • maîtriser les principaux outils de formulation de projet (logique d’intervention, budgétisation, planification) ;
  • comprendre les changements climatiques, les incertitudes et les impacts potentiels ;
  • prendre la mesure des enjeux et connaître les instruments, les acteurs impliqués ; 
  • connaître les stratégies d’adaptation et d’atténuation des changements climatiques ainsi que les astuces pour formuler des projets susceptibles de décrocher des financements.

Modalités pédagogiques

Le certificat MPCC est orienté “apprentissage par la pratique” et est construit autour d’une pédagogie interactive. 

La formation démarre par l’acquisition du contenu théorique sur la plateforme d’apprentissage en ligne de l’Université Senghor. La salle de classe représente un espace d’échange de pratiques, de discussions et d’approfondissement du contenu théorique. Au-delà des interventions d’experts-formateurs, l’ingénierie pédagogique privilégiera des ateliers de réflexion collective, de co-développement, des panels d’échange d’expériences avec des acteurs de terrain.

Les sessions de cours et d’échange alternent avec  des activités de mise en situation et des études de cas.

Ainsi, les contenus thématiques identifiés sont regroupés et découpés selon les compétences à acquérir autour d’activités d’apprentissage et de simulation qui permettent de les acquérir. 

Lieu et dates

Du 08 au 12 janvier 2024 à Ouagadougou au Burkina Faso.

Public cible

La formation s’adresse principalement au public suivant : 

  • jeunes cadres, en charge de l’environnement et du développement durable ;
  • dirigeants et gestionnaires d’organisations de la société civile, cadres des collectivités territoriales ;
  • dirigeants d’entreprises publiques et privées, directeurs de cabinet, directeurs techniques, chefs de projet, responsables des opérations, 
  • consultants-formateurs ;
  • responsables de la conception de projets et programmes, cadres au sein d’équipe de programmes et projets ;
  • cadres de ministères sectoriels ;
  • professionnels de la finance, cadres de banques, investisseurs.

Certification

La formation donnera lieu à la remise d’un certificat universitaire de 2 crédits, délivré par l’Université Senghor pour les participants ayant validé tous les modules.

Critères d’éligibilité

Pour être éligible à cette formation, il faut :

  • être citoyen et résident d’un pays africain ou d’Haïti ;
  • être un professionnel en activité et être en mesure de se rendre disponible durant le temps de formation à Ouagadougou ;
  • pouvoir justifier d’un niveau de master 1 ou d’une licence et au moins 3 ans d’expérience professionnelle.

Les ressortissants de pays dont le français n’est pas une langue officielle doivent justifier d’un niveau minimum B2 en français ou avoir suivi avec succès une formation universitaire en français.

Modalités d’évaluation

Les participants reçoivent un questionnaire avant la formation pour faire l’état de leurs connaissances. Ce questionnaire sert à analyser les profils et les attentes des apprenants. Durant la formation, les apprenants sont évalués au moyen de différentes méthodes (analyse de documents, élaboration de documents et de notes de plaidoyer, présentation devant un jury, etc.) permettant de vérifier l’atteinte des objectifs. 

Un questionnaire d’évaluation du dispositif de formation est soumis aux participants à la fin de la formation pour apprécier la satisfaction des apprenants. En fin de parcours, l’apprenant reçoit un certificat qui valide l’acquisition des compétences attendues. L’obtention de ce certificat est soumis à des conditions, notamment :

  • une assiduité de 80 % au cours ;
  • un dépôt de tous les livrables ;
  • et l’obtention d’au moins 12/20 de moyenne.

Droits d’inscription – prise en charge

La participation à cette session du certificat MPCC est entièrement payante à la charge des candidats.

Les droits d’inscription sont fixés à 750 € comprenant l’accès à la formation et le repas du midi quotidien.

Les frais de voyage aller-retour du pays d’origine à Ouagadougou et l’hébergement sont également à la charge de tous les candidats admis. Une liste d’hôtels proches du lieu de formation pourra être partagée aux candidats désireux.

Pour entrer au Burkina Faso, les candidats admis devront être munis d’un visa selon le pays. L’Université Senghor les assistera dans la procédure d’obtention de ce visa. 

Dossier de candidature

Les candidats intéressés sont invités à déposer en ligne à cette adresse jusqu’au 27 octobre 2023 leur dossier comprenant les pièces suivantes :

  1. Un curriculum-vitae détaillé sans photos (2 pages max) (NOM, Prénom – CV) ;
  2. une lettre de motivation (1 page max) (NOM, Prénom – Motivation) expliquant les raisons (objectifs professionnels et attentes) du choix d’assister à cette formation. 

La sélection est effectuée après examen des dossiers de candidatures par le comité de sélection et un échange par visioconférence avec les candidats présélectionnés sera aussi organisé. 

L’appel à candidatures sera clos le vendredi 27 octobre 2023. L’Université Senghor avisera tous les candidats sélectionnés ou non sélectionnés.

Pour toutes informations complémentaires, veuillez nous contacter à l’adresse suivante : [email protected] avec copie à l’adresse [email protected] 

koutpous

koutpous

Afficher tous les articles par koutpous

Koutpous est une entreprise sociale

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *